Vous êtes ici : Outils et ressources Publications et rapports Technologies numériques et apprentissage en ligne Revue de la littérature

Revue de la littérature

Les technologies numériques et l’apprentissage en ligne pour les apprenants, les enseignants et les programmes d’alphabétisation : revue de la littérature 2005-2011

Prenez note que ce rapport a été publié en anglais.

Résumé

Cette revue de la littérature vise à fournir un aperçu des plus récents travaux portant sur l’impact potentiel de l’intégration de la technologie numérique et de l’apprentissage en ligne dans la formation de base des adultes, d’informer le dialogue sur le pouvoir de transformation de l’utilisation de ces technologies sur l’enseignement et l’apprentissage en alphabétisation des adultes et les implications pour le perfectionnement professionnel des formateurs et formatrices dans ce domaine.

Nous avons limité la portée de notre recherche documentaire à la période s’étendant de 2005 à 2011 afin de recueillir les études et les commentaires les plus récents sur l’utilisation de la technologie pour l’enseignement et l’apprentissage. Une grande partie des documents pertinents inclus dans l’analyse documentaire ont été publiés entre 2008 et 2011. La recherche s’est concentrée sur les pays suivants : le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Irlande étant donné que chacun d’eux a un secteur d’éducation et de formation de base des adultes bien développé. La recherche documentaire a été itérative; nous avons commencé par faire une vaste étude dans l’ensemble du secteur de l’éducation. Au cours de notre étude préliminaire, nous avons trouvé plus de 200 articles et publications dans l’ensemble des pays. Nous avons évalué le contenu et la pertinence de ces documents en fonction des critères suivants :

  • le document porte principalement sur l’utilisation de la technologie en enseignement ou en apprentissage;
  • le document peut se rapporter au milieu de l’alphabétisation des adultes, c. à d., il n’est pas trop restreint aux secteurs de l’éducation de la maternelle à la 12e année ou des études supérieures;
  • la date de publication se situe entre 2005 et 2011.

Enfin, nous avons conservé 84 articles et publications à des fins d’examen et d’inclusion dans l’analyse documentaire.


L’utilisation des technologies numériques pourrait transformer ou transforme déjà notre conception de ce qu’il faut apprendre et enseigner. Voici quelques-unes des questions que nous nous sommes posées en examinant la documentation :

  • Comment répartir les possibilités d’apprentissage de façon à ce que les apprenants n’aient pas toujours besoin de se rendre à un endroit précis à une heure précise pour suivre leur programme?
  • Les apprenants ont-ils les aptitudes nécessaires pour utiliser les technologies numériques et participer à de la formation en ligne?
  • Comment acquiert-on ces aptitudes?
  • De quels types de soutien, de formation et de perfectionnement professionnel les intervenants ont-ils besoin?
  • Comment les programmes peuvent-ils se rendre compte du potentiel de ces technologies pour la promotion, le recrutement, l’administration, le perfectionnement professionnel, l’évaluation, le réseautage et le partage de ressources?

 

Ertmer et Ottenbreit-Leftwich (2009) font remarquer que les gens supposent et s’attendent à ce que les professionnels dans un large éventail de domaines utilisent les technologies, p. ex., les médecins et les mécaniciens, et ils poussent le raisonnement plus loin en demandant s’il y a la même attente envers les enseignants. Or, leurs travaux portent principalement sur le secteur de la maternelle à la 12e année aux États-Unis, et il est possible que les attentes diffèrent pour les formateurs en littératie des adultes. Le milieu de l’alphabétisation des adultes n’est peut-être pas rendu au point où il va de soi que les formateurs ont les aptitudes nécessaires en technologie, utilisent les technologies dans l’exercice de leurs fonctions, acceptent l’intégration de la technologie et l’utilisent à titre de composante des pratiques exemplaires. Cependant, l’heure approche où l’omniprésence des technologies numériques et la place qu’elles occupent dans notre quotidien imposeront un tel niveau d’attente. Les questions sont plutôt comment s’y préparer, comment en tirer parti et comment améliorer notre compréhension des technologies afin d’aider les apprenants à atteindre leurs buts d’apprentissage.

Certes, il est vrai que les formateurs doivent avoir des habiletés de base en technologie (Hockly 2009), mais accorder trop d’importance à la technologie et à l’acquisition d’habiletés dans le cadre du perfectionnement professionnel s’est révélé inefficace pour aider les formateurs à bien intégrer la technologie dans leur pratique (BECTA 2009). Pour être efficace, le perfectionnement professionnel ne doit pas se contenter de présenter des outils technologiques et d’enseigner des habiletés. Il doit amener les formateurs à réfléchir de façon critique sur le rôle de la technologie dans leur pratique. La documentation que nous avons consultée portait sur les éléments clés suivants :

  • le perfectionnement professionnel axé sur les formateurs plutôt que sur la technologie (il faut placer les formateurs au centre de leur apprentissage si l’on veut qu’un changement quelconque se produise dans la pratique);
  • l’harmonisation des valeurs, des croyances et des méthodes d’enseignement des formateurs avec les innovations technologiques;
  • la reconnaissance des connaissances des formateurs et de leur interprétation des besoins d’apprentissage des apprenants;
  • la volonté de prendre appui sur les connaissances et l’expérience des formateurs en planification de l’enseignement, c.-à-d. partir de ces connaissances au lieu de partir de la technologie et d’essayer de la faire entrer dans la planification d’enseignement;
  • le besoin d’occasions pour interagir, de façon formelle ou non, avec des pairs et collaborer à en apprendre davantage sur la technologie et son intégration;
  • les communautés de pratique visant à aider les formateurs à échanger des idées, des questions et des connaissances acquises.


On peut voir à quelle vitesse les technologies numériques se sont infiltrées dans tous les coins de notre vie. Si le milieu de l’alphabétisation des adultes veut être outillé pour répondre aux exigences de l’avenir immédiat, il doit aider les apprenants adultes en littératie à acquérir et à améliorer les habiletés nécessaires, tant en lecture et en écriture qu’en calcul et en technologie numérique, pour poursuivre des études, trouver un emploi et participer pleinement à la communauté. Nous devrons en savoir beaucoup plus sur la façon d’acquérir et d’enseigner ces habiletés, et beaucoup plus sur les pratiques exemplaires et prometteuses.

Il est évident qu’il existe de grandes lacunes dans notre connaissance et notre compréhension des défis et des possibilités que présentent les technologies numériques et l’apprentissage en ligne. Les domaines ci-dessous pourraient faire l’objet de recherches fructueuses. La liste repose principalement sur la présente analyse documentaire et sur la rareté relative de documents liés à l’alphabétisation des adultes. Les points suivants pourraient faire partie d’un solide programme de recherche visant à aider le milieu de l’alphabétisation des adultes à avancer en offrant aux apprenants adultes en littératie les habiletés nécessaires pour leur permettre de réussir sur le marché du travail, dans leurs études et leur formation, et dans leur engagement communautaire:

  • Études de cas d’observation pour les programmes d’apprentissage en ligne dans le domaine de l’alphabétisation des adultes au Canada, y compris les perspectives des apprenants adultes en littératie
  • Données de base sur le niveau d’aptitudes numériques des apprenants adultes en littératie
  • Données de base sur le niveau d’aptitudes numériques des formateurs en alphabétisation des adultes
  • Information sur les aptitudes numériques actuelles dans les lieux de travail
  • Examen de la rentabilité de l’apprentissage en ligne en fait de matériel, d’infrastructure et de durabilité au niveau des établissements et des organismes
  • Données quantitatives et qualitatives sur l’efficacité de l’apprentissage en ligne en alphabétisation des adultes
  • Données quantitatives et qualitatives sur l’efficacité du perfectionnement professionnel, tant pour le développement d’aptitudes numériques chez les formateurs que pour l’intégration des technologies numériques dans l’enseignement en personne et en ligne
  • Enquête sur un modèle de communautés de pratique favorisant la communication et la collaboration entre les formateurs en alphabétisation des adultes au sujet de l’apprentissage en ligne et de l’intégration des technologies numériques

Le rapport Horizon annuel fournit une étude à jour sur les nouvelles tendances en technologies numériques ainsi qu’une analyse de l’incidence possible de ces technologies en éducation (Johnson 2010, p. 3-4). Le rapport Horizon de 2010 décrit les quatre tendances suivantes comme étant des facteurs déterminants de l’utilisation de la technologie :

  • La facilité d’accès à une abondance de ressources et de relations par Internet nous pousse de plus en plus à revoir nos rôles de formateurs en matière d’interprétation, d’encadrement et de délivrance de titres.
  • Les gens s’attendent à pouvoir travailler, apprendre et étudier où et quand bon leur semble.
  • Les technologies que nous utilisons sont de plus en plus axées sur l’informatique en nuage, et nos notions du soutien informatique se décentralisent.
  • On considère de plus en plus le travail des apprenants comme étant de nature collaborative, et on observe une collaboration croissante entre les départements à l’échelle des campus.

Même si ces tendances reflètent la situation dans le secteur des études postsecondaires et supérieures, elles ont des conséquences sur l’enseignement et l’apprentissage de la littératie chez les adultes, surtout en ce qui concerne l’évolution des rôles des formateurs et les attentes croissantes des apprenants à avoir un accès élargi aux possibilités d’apprentissage.

Peut-être est-il temps pour le secteur de l’alphabétisation des adultes de se prévaloir de l’abondance de ressources et de s’efforcer de trouver des moyens pour exploiter le potentiel des technologies afin d’élargir l’accès à l’apprentissage, de soutenir les formateurs en alphabétisation des adultes, et de mettre les technologies numériques et l’apprentissage en ligne au service de l’enseignement et de l’apprentissage de la littératie chez les adultes. Si le secteur de l’alphabétisation des adultes se contente d’une adoption superficielle plutôt que d’une intégration en profondeur, il risque de passer à côté de nombreuses possibilités qu’offrent les technologies numériques et l’apprentissage en ligne. Les formateurs et les apprenants pourraient se voir refuser la possibilité d’interagir pleinement et librement avec la technologie. Nous tous, dans le secteur de l’alphabétisation des adultes, devons faire preuve de flexibilité, d’ouverture au changement, et d’engagement à échanger des idées et des connaissances afin d’apprendre les uns des autres.


Références
Les références se trouvent dans le rapport complet, ci-dessous, Finding Our Way: Digital Technologies and E-Learning for Adult Literacy Students, Educators and Programs Literature Scan: 2005-2011

Documents

Trier par : Titre | Date | Clics [ Croissant ]

Trouver notre voie : les technologies numériques et l’apprentissage en ligne [...] Trouver notre voie : les technologies numériques et l’apprentissage en ligne [...]

populaire !
Date de mise en ligne: 30/05/2012
Date de modification: 25/07/2012
Taille du fichier: 1.02 MB
Téléchargements: 1132

Le rapport complet n'est disponible qu'en anglais.